97Date  Le 15 janvier 2009

Compagnie  American Airlines

Route Paris CDG – New York JFK

Classe de voyage  Business

Appareil  B767-300ER équipé de la nouvelle Business Flagship Service

Vol  Décollage 11H15 de CDG vol AA45 de CDG vol AA45

...

L’APPAREIL

Au départ de Paris CDG, American Airlines opère tous ses vols USA (New-York, Miami, Dallas, Chicago et Boston en haute saison) avec des B767-300 plus tout récents mais qui restent très confortables et propres. American Airlines a lancé en 2007 la rénovation de ses cabines Affaires sur B767 et B777. Tous les appareils de la flotte long-courrier en sont désormais équipés à 100%. La nouvelle Business est révolutionnaire par rapport à ce que l’on trouvait avant à bord. Plus rien à voir. La configuration est 30 sièges J disposés en 2*2*2.

FREQUENT FLYER

American Airlines avec son programme FFP AAdvantage a été la première compagnie au monde il y a plus de 25 ans à créer le tout premier programme de voyageurs fréquents. C’est un programme très intéressant au niveau du cumul des miles. Les miles cumulés avec une traversée transatlantique sont très vite gagnés. A noter que sur aa.com on peut acheter des miles manquants ou en offrir, dans la limite de 40 000 miles par an et par compte. Ce qui est bien pratique s’il nous manque 1000 ou 15 000 miles pour un billet prime ou un sur-classement. De plus il est très facile d’obtenir un siège en billet prime en Business ou en éco si l’on s’y prend un peu à l’avance.

CHECK IN

Arrivée 3h avant le décollage au comptoir d’enregistrement. Après les formalités de sécurité usuelle, la personne au check-in me reçoit rapidement sans délai d’attente avec un large sourire. Le siège réservé 6A m’a bien été attribué et la carte d’accès à bord est imprimée en un temps record. Enregistrement fluide. Accueil personnalisé. Parfait. Ma valise de soute est étiquetée avec un repère en carton rose fluo logoté « AA PREMIUM flagship service »  pour un traitement prioritaire des bagages au sol et à l’arrivée pour la livraison. A la délivrance de ma carte d’accès à bord, placée dans une pochette rose fluo aussi ou il est inscrit « Embarquement Prioritaire », la personne à l’enregistrement m’indique ou se situe le salon « ADMIRAL’S CLUB » au terminal 2A.

FILTRE DE POLICE

A l’arrivée au filtre de Police ou la queue s’allonge sur plusieurs mètres, la personne de la sécurité chargée de laisser passer me demande ma carte d’embarquement et mon passeport. Etant passager Business elle me fait passer aussitôt dans une file vide à gauche ou je passe devant tout le monde avec d’autres passagers de Classe Affaires. Economie de temps : environ 15 minutes.

...

1

...

2

Salon Admiral's Club (CDG - 2A)

...

Salon ADMIRAL’S CLUB

Situé au sous-sol du Satellite 2A, le salon accueil également les passagers Business et Première de la TAM, d’Air Austral et de Etihad (dans l’aile droite alors que les passagers AA sont dans l’aile gauche). Tout est en libre service. L’ambiance est assez sombre le salon étant situé au sous-sol il y a peu de luminosité. La décoration est à la fois sobre et élégante et les canapés sont ultra confortables. Deux écrans plats diffusent CNN en continue. Le personnel est très accueillant. Il y un machine expresso à disposition ainsi qu’un frigo ou il y a des cannettes de boissons gazeuses et des laitages. Des céréales et du lait sont à disposition. Des bouteilles d’alcool sont également en libre service. Seul point négatif : il n’y a que quelques madeleines (assez savoureuses) qui se bagarrent sur un petit plateau. Il n’y a rien d’autre à manger (a part des céréales et des laitages). La presse est présente en grande quantité dans les 2 langues (journaux et revues). Les toilettes sont en marbres et dans un état irréprochable. Des fleurs de Lys et des Orchidées ornent joliment les sanitaires et dégagent un délicieux parfum. Le salon AA à CDG est exemplaire ! Ce qui ne fut pas le cas a New York au retour à JFK (une honte : rien à boire a part du café, rien à manger, le salon bondé, pas de sièges de libre, alcool restreint….).

EMBARQUEMENT

Embarquement des passagers Business et Premiums en priorité dans deux files dédiées « AAccess ». Embarquement fluide et parfaitement à l’heure prévue.

...

3

Nouveau siège Business Class American Airlines

...

4

Configuration 2*2*2

...

5

...

ON BOARD
Cabine privative de 30 sièges « Flat Bed ». Sur le siège en arrivant il y une couette grise moelleuse en coton matelassé logoté de l’aigle American Airlines, un oreiller douillet blanc logoté de l’aigle également, et une trousse confort « SPAA» avec tout le nécessaire habituel. A noter que cette trousse est brodée d’un aigle géant AA dessus. Prise du vestiaire par l’équipage et distribution d’un verre d’accueil (Jus d’orange ou Champagne). Tout cela avec un superbe sourire de la pnc, très disponible et chaleureuse et qui vous sort « you’re welcome » avec un de ces accent américan, dépaysement garantie. Puis à la fin de l’embarquement, distribution des menus rédigés dans les 2 langues et prise de la commande siège par siège quelques minutes après. Il y a le choix entre 4 plats chauds ! Fermeture des portes, démos puis décollage. Le service débute 1h30 après le décollage. On commence avec l’apéritif et un bol de noix et d’amandes grillées servies chaudes. Un délice. Le champagne que j’ai pris (Nicolas Feuillatte) est bien frais et servi dans une vraie coupe de champagne (et non un verre sans pied…comme sur une certaine compagnie nationale française). La pnc passera 4 fois avec la bouteille à la main pour me resservir. Elle surveille le moindre verre vide en tournant en cabine.

...

8

Apéritif...avec véritable coupe de champagne !

...

Puis après l’apéritif distribution d’oshibori sur plateau argenté.

Installation de la nappe. Le service se fera à l’assiette uniquement, pas de plateau repas !!! Le Must !!!

Puis vient l’entrée. Crevettes grillées, saumon fumé et mousseline de corégone, sauce crème au cerfeuil et citron frais. Entrée savoureuse qui se laisse déguster, un délice.

...

9

...

Pour poursuivre avant le plat principal on vous sert une salade verte de saison et un assortiment de légumes à la vinaigrette balsamique et à l’huile d’olive. Pareil, une merveille. Il y a au même moment une repasse de pain chaud. La pnc repasse avec dans chaque main le champagne et une bouteille de vin rouge pour remplir les verres vides ou à peine entamés. Le service est fluide, tout s’enchaine sans que l’on ait besoin de demander quoi que ce soit. C’est ce qui ma le plus étonné et j’ai réellement apprécié.

...

92

..

Vient ensuite le plat principal. Au menu ce jour-ci du Veau Pojarski, du Poulet à la Provençale, du Saumon en croute de fromage ou des Rigatoni sauce à la crème. Ce sera pâtes pour moi. Pareil, plat servi chaud et vraiment bon, relevé à la tomate séchée et aux herbes, une merveille. Le tout arrosé de Champagne pendant tout le repas.

...

93

...

Enfin pour conclure ce succulent repas il reste l’assiette de fromages, fruits secs et crackers et une glace BEN AND JERRY’S servie avec du chocolat chaud, crème fouettée et noix de pécan. La coupe glacée est réalisée sous vous yeux sur un chariot à dessert (bon, ça reste une crème glacée !!!). On vous sert une boisson chaude avec, thé café ou chocolat ainsi qu’une liqueur pour conclure le repas (Amaretto, Bailey’s, Vodka ou Cognac). La Chef de Cabine conclue le Déjeuner en passant siège par siège offrir un Chocolat Lindt.

...

94

...

Distribution d’une petite bouteille d’Evian fraîche pour le vol.

Collation avant l’arrivée : Un plateau cette fois qui contient la collation avec au choix 2 plats, une pizza chaude aux quatres fromages et au Pesto, ou un sandwich à la dinde sur pain Ciabatta. Pas d’alcool servi pour la collation, uniquement des softs (les alcools doivent être plombés je pense car 1h avant l’atterrissage).

...

96

...

Et la cerise sur le gâteau, en dessert de cette collation, des Cookies au chocolat chaud cuit à bord ! L’odeur envahi la cabine pendant la cuisson, c’était divin.

SIEGE

Etant assez récent, le siège était propre et fonctionnait correctement. Il est très confortable. On peut y adopter toutes les positions pour se relaxer ou dormir. C’est un siège coque comme on en trouve désormais en classe affaires. A signaler qu’en position « flat bed » on ne glisse pas, et que le sommeil est au rendez vous. Une cloison se relève pour vous isoler de votre voisin.

...

99

...

6

...

L’IFE

L’IFE chez AA consiste en une console individuelle de divertissement à écran tactile qui se loge ou se déloge de son compartiment. Le choix des films est maigre malheureusement, et le peu de film qu’il y a sont des films qui sont passée au cinéma il y 5 mois en France donc pas récent du tout. J’ai eu droit à Hancock, Oceans 13, ou bien encore à Hulk. De plus, ces films sont le plus souvent en VO. Point positif : pour visionner ces films, le personnel de cabine distribue en début de vol des casques BOSE avec fonction "réducteur de bruits" QuietComfort® 3 Acoustic Noise Cancelling. Une merveille. Le son est pur, le bruit des réacteurs complètement atténué. Ces casques valent pièce 350 euros. On comprend pourquoi les pnc les ramasse individuellement et nominativement à la fin du vol^^. A noter également quelques jeux, des séries TV du style « Monk » et des reportages divers, et de la musique mais sans plus quoi.

...

7

CONCLUSION

Une expérience unique a bord d’une compagnie Américaine, je sais que cela va surprendre mais pourtant c’est vrai. Le passager en Business chez AA est traité comme un roi au sol et à Bord. On sent vraiment la préoccupation des pnc au bien être du passager. Et pourtant la cabine Business était full. Mais le service a été fluide, pas pressé, ils laissent le temps de finir son assiette. Les verres ne restent jamais vides et les coupes de champagne sont à pied (et non des verres à Coca dans lequels on verse du champagne), bref le top. Pareil pour le vol retour, même prestation sur un vol de nuit ! Ce n’est donc pas que j’étais bien tombé à l’aller mais apparemment cette qualité de service est constante. Et que dire de ce service à la nappe et à l’assiette comme dans un grand restaurant ! Bien sur AF continu et s’obstine à servir tout le repas en J d’une traite sur un seul et unique plateau avec la fameuse assiette de fromage et sa beaufissime feuille de vigne…quand je compare mon expérience AF et AA il n’y a pas photo… Seul bémol, l’IFE qui est assez pauvre et trop souvent en VO. Mais la qualité du vol et du service fait vite oublier cette petite déconvenue.